L’appel de la Lune – Patricia Briggs

Ce livre raconte l’histoire de Mercedes Thompson, une mécano du Montana qui est en réalité changeuse. Ce n’est pas une loup-garou mais une coyote-garou. Elle n’a pas tout à fait les mêmes pouvoirs et surtout elle n’appartient à aucunes meutes même si elle semble très proche de ses congénères. On va suivre Mercy dans une affaire de meurtre et d’enlèvements impliquant sorcières, loups-garous, vampires et bien d’autres « petits » êtres féeriques.

J’ai d’abord été surpris, je m’attendais à trouver tous les clichés concernant toutes ces créatures de la nuit et rien de plus. Et au contraire, même si l’on retrouve tout ce qui est notoire à propos des loups-garous (les balles en argent, l’attirance pour l’astre lunaire, etc.) ou des vampires (peur de tout ce qui est sacré, la soif de sang, etc.), l’auteur n’en a pas trop rajouté sur ces pouvoirs, elle a plus mis l’accent sur les différentes psychologies dont peuvent faire preuve chaque fael (être magique). Et c’est ce côté là qui en font un livre qui sort de l’ordinaire.

L’intrigue est également bien menée, ce premier volet relate comme l’on peut l’imaginer d’une aventure avec des loups-garous. L’auteur a peint une société de loups où la hiérarchie est très importante et où les jeux de pouvoir sont primordiaux. J’ai été passionné par cet aspect du livre -outre l’histoire- où j’ai pu m’amuser à décrypter les expressions, les non-dits qui en disent parfois plus longs que les paroles, bref cette communauté « souterraine » de loups-garous a vraiment été très travaillée et ce sans effacer la protagoniste principale.

Comme vous l’aurez surement compris, ce livre m’a plu. Il nous plonge dans un univers complètement fantastique mais ce en gardant une attache dans le monde réel. Il est donc plus facile grâce à cette attache de faire un parallèle avec notre propre vie et de nous assimiler à l’un des personnages. De plus le rythme est assez soutenu, il n’y a pas de temps mort où l’on s’ennuie dans la lecture, c’est un livre où les péripéties s’enchaînent mais sans pour autant que le tout soit décousu. Alors maintenant il ne vous reste plus qu’à foncer chez votre libraire  pour mordre dedans !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s